Sous l'égide de la Fondation de l’Université de Nantes

‹ Retour aux actualités

La passion du sport et du contact

Jacques Tuffière et Jean-Michel Bondoux sont président et responsable logistique de Ouest sport et loisirs, l’association organisatrice du Cross Ouest France du Mans, et qui rassemble chaque année en janvier 13 000 participants, dont 4 000 scolaires. Ils nous expliquent leur vision du bénévolat.

« J’ai pris la présidence cette année, après avoir passé plus de vingt ans dans l’organisation : je connais bien les rouages ! », raconte Jacques Tuffière. « Le Cross Ouest-France mobilise 450 bénévoles chaque année, organisés en cinq pôles thématiques. Pour les membres du bureau, c’est un engagement pratiquement toute l’année et, le week-end du cross, un dispositif très important avec beaucoup de responsabilités, et une attention de tous les instants pour que tout se déroule bien. Nous ne sommes pas une entreprise, mais nous fonctionnons presque pareil !
Il faut savoir quelles sont les possibilités de chacun et leur envie. Toujours se remettre en question pour dynamiser l’organisation. Et penser au renouvellement : nous avons besoin des jeunes pour prendre la suite après nous. Passer le relais, ça se prépare. Je suis arrivé là par passion du sport et du contact, et parce que je souhaitais garder une activité à la retraite. C’est enrichissant ce relationnel avec le monde sportif et institutionnel, cela permet de suivre l’évolution de la société. »

Nous avons besoin de jeunes pour prendre la suite

« J’ai toujours été engagé dans le sport : football, automobile », poursuit Jean-Michel Bondoux. « J’avais autour de moi des gens qui étaient au cross. Lorsqu’il a fallu quelqu’un pour reprendre la logistique de tout le cross, mes compétences professionnelles de technicien et responsable achats ont trouvé à s’employer. Je me suis alors retrouvé à la tête d’un gros chantier !

Le bénévolat se professionnalise de plus en plus. Il faut être très préparé, présenter des plans. Beaucoup de gens sont engagés. Il faut de la rigueur dans la préparation et sur le terrain. A la fin du week-end du cross, je suis lessivé ! C’est impressionnant de voir cette foule. Avant je l’entendais de chez moi, maintenant je vis le cross et je trouve que c’est beau. »

Plan du siteMentions légalesGestion des cookiesProtection des données – © Fondation régionale du bénévolat en Pays de la Loire.